Découverte de Bucarest, la capitale de la Roumanie, en quelques heures

C’est en février 2017 que je suis partie quelques jours à Bucarest, la capitale de la Roumanie. Passionnée de tennis, ce voyage avait pour but d’aller soutenir l’équipe belge de Fed Cup face à la Roumanie. Pour la petite histoire, la Belgique a gagné. 😎 Et j’ai profité de quelques heures de tourisme pour découvrir la ville.

Avant de vous énumérer les choses à découvrir, je vais vous parler un peu de mobilité. J’avais entendu dire que les taxis étaient très bon marchés à Bucarest… Mais à peine j’ai posé les pieds en Roumanie que je me suis fait arnaquer par un taximan. Je tiens donc à vous mettre en garde sur le fait qu’il y a différentes compagnies de taxi et qu’il est très important de s’informer des tarifs avant de monter à bord. Certains sont, en effet, très très bon marchés… Mais d’autres pratiquent des tarifs exorbitants. Ce sont un peu deux extrêmes sans vraiment de juste milieu. La ville compte un réseau de métro qui est assez bien organisé…mais qui n’allait pas jusqu’à mon hôtel.

Si vous partez en hiver, je vous conseille de vous équiper. Il faisait des températures négatives et il avait neigé les jours précédents. De ce fait, les trottoirs étaient très glissants…et il m’est arrivé de perdre l’équilibre plus d’une fois.

Parmi les immanquables de Bucarest, il y a le très…très…très énorme Palatul Parlamentului, le palais du parlement. C’est le deuxième monument le plus imposant au monde après le Pentagone. Il fut construit en 1977 par le dictateur Ceausescu. Normalement, il est possible de visiter l’intérieur du palais du parlement…Sauf qu’en février 2017, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais les roumains sortaient tous les jours dans la rue pour protester contre la corruption des politiques. Il y avait, à ce moment-là, une vraie révolte dans le pays. Et les visites étaient donc suspendues.

J’ai apprécié flâner dans le quartier de Lipscani qui est le cœur médiéval de Bucarest. C’est un quartier touristique avec des nombreux bars et restaurants. Il y a également des boutiques de souvenirs. Mais ce centre historique n’est pas très grand et malheureusement, on y a vite fait le tour. Ce quartier est entouré de grands boulevards nettement moins charmants.

C’est une ville qui compte aussi de nombreux bâtiments avec une valeur architectural. Il y a aussi de nombreuses églises que l’on découvre au détour d’une rue. Même si je n’ai pas eu beaucoup de temps et que la météo n’était pas trop au rendez-vous, j’ai apprécié cette ville que j’aimerais redécouvrir dans des conditions moins extrêmes. J’ai aussi le souvenir que j’y avais très bien mangé. Par contre, je n’avais pas encore le projet de ce blog quand je suis partie. Je n’ai malheureusement pas gardé les bonnes adresses découvertes lors de ce voyage.

Laisser un commentaire