Un city-trip à Moscou, la capitale de la Russie

C’est en avril 2017 que j’ai mis le cap sur la Russie. Comme plusieurs de mes voyages, la raison première de cette expédition était de soutenir l’équipe belge de tennis lors d’une rencontre de Fed Cup contre la Russie. La Belgique a gagné. Et j’ai ensuite prolongé le séjour de quelques jours pour découvrir cette ville qui m’attirait tout autant qu’elle m’intriguait.

C’est une ville que j’ai découverte à pied et en métro. Le réseau de métro est très bien développé et il y a des stations à proximité de la plupart des monuments touristiques. De plus, les stations de métro sont en elles-mêmes un lieu de visite. Elles sont magnifiques et sont un véritable musée sous terre. Par contre, il n’est pas simple de s’y retrouver car tout est écrit en russe avec l’alphabet cyrillique… Et ne comptez pas trop sur une traduction en anglais ou avec notre alphabet. Je vous conseille donc d’avoir un plan sur vous et de regarder les lettres qui ressemblent au nom de la station souhaitée pour savoir où sortir.

Première halte de ce city-trip, la célèbre place Rouge. Et je vais être honnête, je ne vais pas la classer dans la catégorie des plus belles places du monde. Elle est « trop froide » pour moi. Sur la place, il y a tout de même de beaux monuments à commencer par la cathédrale Basile-le-Bienheureux à l’architecture typiquement russe.

C’est à côté de la place Rouge que vous trouverez l’entrée pour visiter le Kremlin et ses nombreux monuments. Comptez au moins deux heures pour visiter le Kremlin. Il y a vraiment beaucoup de choses à voir comme notamment la cathédrale de l’Assomption et la cathédrale de l’Annonciation. Et cela vaut la peine. Je n’ai pas le souvenir d’avoir fait la file très longtemps pour y entrer…mais j’ai été en début d’après-midi. Par contre, ils sont assez stricts à l’entrée et vous devez vous plier aux fouilles. On ne rigole pas avec la sécurité.

Dans le même périmètre, vous retrouvez également le théâtre Bolchoï. C’est l’un des théâtres les plus connus au monde et le plus prestigieux de Russie. Je n’ai pas eu l’occasion de voir l’intérieur, ni d’assister à une pièce.

Autre curiosité de Moscou, la cathédrale du Christ-sauveur. En 1931, Staline a décidé de détruire l’église en un jour. L’édifice fut remplacé par une piscine avant que la cathédrale ne soit reconstruite en 1997.

Le bon plan pour acheter des souvenirs pas trop chers, c’est de vous rendre au marché à souvenirs d’Izmaïlovo. De l’extérieur, cela fait penser à un parc d’attractions, style Disney. A l’intérieur, il y a de nombreuses échoppes où vous trouverez les souvenirs les moins chers de votre séjour. Il est fortement conseillé de marchander le prix.  

Plus cher mais tout aussi sympa pour flâner, je vous conseiller le Goum à côté de la place Rouge. Les boutiques de renom se retrouvent réparties sur trois étages dans cette galerie.

Enfin, je ne pouvais pas me rendre à Moscou sans passer boire un chocolat au célèbre café Pushkin. Saviez-vous que la chanson de Gilbert Bécaud intitulée Nathalie, l’artiste fait référence à un café Pushkin qui n’existait pas encore à l’époque. C’est seulement en 1999 que l’établissement a vu le jour à Moscou.

Il y a encore plein d’autres merveilles dans la ville de Moscou mais cela sera probablement pour un prochain séjour.

N’hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire ou à me poser vos questions.

5 commentaires

  1. J’ai eu l’occasion de visiter Moscou (en 2017 également d’ailleurs), et j’avais adoré. J’ai trouvé la ville beaucoup plus chaleureuse que ce à quoi je m’attendais, c’était très agréable. Merci beaucoup pour l’article, les photos m’ont rappelé beaucoup de souvenirs (et m’ont vraiment donné envie d’y retourner !)

Laisser un commentaire