Prague en pratique

Comment y aller ?

En avion.  Depuis Bruxelles, j’avais pris un vol avec Brussels Airlines. Au retour, j’ai eu une petite mésaventure. Alors qu’on avait réalisé le check-in et qu’on prenait un petit-déjeuner avant d’embarquer, le vol a été annulé. Le temps d’arriver au desk pour avoir un autre vol, il y avait une file immense. Le mieux qu’on pouvait nous proposer était un vol le lendemain matin sur un vol surbooké. On a pris le risque. Brussels Airlines nous a payé une chambre dans un hôtel juste en face de l’aéroport et nous a offert les repas de la journée avec des bons à faire valoir dans l’aéroport ainsi que les repas du soir et du matin à l’hôtel. Nous avons aussi reçu une compensation financière. Cela a donc bien fini même si le lendemain matin je n’étais pas présente au boulot… Un conseil si ce genre de mésaventure vous arrive, ne trainez pas et foncez pour vous renseigner pour un autre vol. C’est premier arrivé et premier servi.

Quelle période ?

Pour un city trip, j’ai toujours envie de dire que toutes les périodes sont bonnes. Je suis allée à Prague en août 2019. La météo était au rendez-vous, par contre, il y avait vraiment beaucoup de monde dans les lieux touristiques. Un peu trop à mon goût.

Visa : La République tchèque fait partie de l’Union Européenne. La carte d’identité suffit pour les ressortissants européens.

Monnaie : Même si la République Tchèque est membre de l’Union Européenne, la monnaie est la couronne, Koruna (Kc).

Mode de paiement : Il est facile de trouver des distributeurs et la carte est acceptée pratiquement partout dans les lieux touristiques.

Internet : Comme c’est un pays européen, vous disposez du roaming qui permet d’utiliser votre abonnement belge dans les mêmes conditions qu’en Belgique. Pratique. 🙂

Électricité : C’est la même chose qu’en Belgique

Sécurité : Aucun problème si vous faites attention, comme partout, à ne pas vous promener avec votre portefeuille qui sort de votre sac à main.

Transports en commun :  Le réseau de transport en commun est assez bien développé à Prague et permet de gagner un peu de temps entre votre logement et les lieux touristiques. Il existe des forfaits d’une journée ou de trois jours pour utiliser de façon illimitée les transports en commun dans Prague. Le pass trois jours revient à 310 (Kc) ce qui équivaut à 11,80 euros pour 72 heures. Ne faites pas la même erreur que moi… Je pensais qu’il fallait composter le billet lors de chaque trajet…A chaque fois quelque chose s’imprimait sur le billet… Au bout de trois jours, le billet était devenu illisible. Vous compostez une seule fois et cela permet de connaître le moment à partir duquel le ticket est valide.

Laisser un commentaire