Itinéraire pour un road-trip de 10 jours au Danemark

Depuis mon enfance, je suis attirée par les pays du Nord de l’Europe. Fin août 2021, je suis donc partie à la découverte du Danemark. Trop souvent, les touristes se contentent de visiter Copenhague lors d’un city-trip sans explorer davantage le pays. Pendant 10 jours, j’ai souhaité partir à la découverte de ce royaume composé d’une presqu’île, le Jutland, et de 443 autres îles.

Je n’avais pas que 10 jours pour faire ce road-trip donc j’ai tenté de caser un maximum de choses en enchainant les kilomètres. Si vous envisagez, vous aussi, de faire un road-trip, je vous conseille un minimum de 15 jours afin d’ajouter l’une ou l’autre étape et d’être plus relax.

Jour 1 et Jour 2 : Copenhague

Je suis arrivée à Copenhague que j’ai visité en moins de 48 heures. Je vous détaille toutes les choses à voir à Copenhague dans un autre article.

Jour 3 : Helsingor et Tisvilde

Une fois la voiture récupérée à l’aéroport, j’ai mis le cap sur Helsingor (Elseneur) qui est située à 66km de Copenhague. Cette petite ville fait face à la Suède dont le détroit du Sund sépare les deux pays. La principale attraction d’Helsingor est le château de Kronborg. Son décor a inspiré Shakespeare pour son œuvre Hamlet. Le château date de 1585. Il est ouvert au public pour une visite dans les différentes pièces du château. Le lieu sert souvent comme lieu de tournage. Et, c’était le cas quand j’y suis allée.

Bon à savoir, la Copenhaguen Card permet aussi d’entrée dans le château.

Après la visite du château,  j’ai mis le cap sur Tisvilde (à 30km d’Helsingor) pour voir les petites cabanes de plage. J’ai découvert ce spot sur le compte de Nos Curieux Voyageurs et j’ai eu envie de le découvrir par moi-même. Cette petite station balnéaire a beaucoup de charme avec ses cabanes de toutes les couleurs disposées dans les dunes.

Pour gagner du temps pour le lendemain, j’ai mis le cap sur Korsor (à 2 heures de route) afin de me rapprocher d’Aarhus. A Korsor, je me retrouve à 2 heures de route d’Aarhus.

Jour 4: Aarhus

Aarhus est la deuxième plus grande ville du Danemark après Copenhague. Il s’agit d’une ville étudiante qui est en train de se développer avec pour objectif de concurrencer Copenhague d’un point de vue touristique.

L’attraction principale d’Aarhus est son musée d’art moderne et contemporain, le ARoS Aarhus Kunstmuseum. La pièce maitresse de ce musée est le panorama aux couleurs de l’art-en-ciel.

Si vous êtes plus nature, le Infinite Bridge est un chouette spot Instagram avec ce pont circulaire qui donne l’impression de marcher sur l’eau.

J’aurais bien pris plus de temps pour découvrir davantage Aarhus mais il est déjà temps de prendre la route pour rejoindre Skagen, la pointe Nord de la presqu’île du Danemark.

Jour 5 : Skagen – Grenen – Rabjerg Mile – Rubjerg Knude

Si j’ai rejoint Skagen, c’est pour découvrir Grenen. La pointe Nord permet d’avoir un pied dans chaque mer. C’est là que les eaux du Skagerrak (au nord) rencontrent celles du Cattégat (au sud). Le spot est très prisé mais la baignade est interdite. Je vous conseille d’y arriver tôt. Vers 9h, il n’y avait pas beaucoup de monde sur le parking. Par contre, vers 11h, il n’y avait déjà plus de places sur le parking. En venant tôt, vous avez le spot quasiment pour vous.

Depuis le parking, comptez entre 30 et 45 minutes pour rejoindre à pied l’endroit où les deux mers se croisent. Dès 10h, le Sandormen, une sorte de bus sur le sable, vous amène à la pointe. Personnellement,  je ne l’ai pas pris et j’ai trouvé la balade très sympa.

Cap ensuite sur Rabjerg Mile qui se situe à une vingtaine de kilomètres de Grenen. Il s’agit de la plus grande dune mobile du Danemark. Les collines de sable sont hautes de 40 mètres et on se croirait presque au milieu du désert.

Une heure de route plus tard, je suis arrivée au phare de Rubjerg Knude. Le site est très intéressant pour comprendre le phénomène des dunes mobiles. Le phare date de 1900 où il se trouvait à  200m dans les terres. Mais avec le temps, la mer a pris le dessus. Le phare ferme dans les années 60 à cause d’importants mouvements des dunes. Certains prédisaient sa disparition complète pour 2023. En 2019, la commune a décidé de le déplacer de 70 mètres lui donnant ainsi un sursis de quelques décennies.

Sur le site, vous avez la possibilité de monter au sommet du phare mais également de marcher sur les décombres ensevelis par le sable. C’est vraiment un de mes coups de cœur du voyage.

Jour 6: Himmelbjerget-  Mollehoj -Ribe

Arrivée la veille à Silkeborg, je consacre la journée aux points culminants du Danemark. Et ça grimpe hahaha ! Premier arrêt à Himmelbjerget. Son sommet culmine à 147m d’altitude… Vous l’avez compris le Danemark est un pays très plat.

Himmelbjerget est une zone touristique avec un parking payant pour stationner votre voiture. Il y a des marchands de glace, de burgers et de frites ainsi qu’un restaurant. Un chemin balisé vous emmène du sommet jusqu’aux rives du lac. Le site propose plusieurs chemins de randonnées.

Mais le vrai point culminant du Danemark se situe à Mollehoj et culmine à 171m. Le lieu est beaucoup moins touristique. Le sommet du Danemark se trouve sur le terrain d’une ferme privée et vous devez traverser le champ où il y a les vaches pour atteindre la petite pancarte signalant que vous avez atteint le sommet du pays.

J’ai passé le reste de l’après-midi à Ribe, la plus ancienne ville du Danemark. Un autre de mes coups de cœur lors de ce road-trip danois. Ribe est une petite ville toute mignonne avec des rues étroites en pavées, des maisons de toutes les couleurs à colombages… Dès 16h, les touristes d’un jour commencent à quitter la ville et vous avez les rues presque rien que pour vous.

Certains guides recommandent le circuit du Veilleur de Nuit. Une visite gratuite de la ville qui dure 45 minutes. Je n’ai pas eu l’occasion de la faire.

Jour 7: Billund

Pour cette septième journée au Danemark , cap sur Billund où tout tourne autour de Lego. Il s’agit de la ville où le premier Lego a vu le jour. Comme la météo n’était pas au rendez-vous ce jour-là, j’ai opté pour la Lego House à la place du parc d’attractions Lego Land. Depuis 2017, la Lego House est un centre expérimental interactif. Elle présente une partie musée qui retrace toute l’histoire de Lego. Ensuite aux différents étages, il y a des salles de création avec une série de petites briques prêtes à être emboitées.

Un endroit conçu principalement pour les familles avec des jeunes enfants. Sans enfant, on ne se sent pas toujours à sa place dans la Lego House… sauf si on a gardé son âme d’enfant. 😉

Jour 8: Odense

Odense est le berceau de l’écrivain Hans Christian Andersen, l’homme aux nombreux contes pour enfants dont la Reine des Neiges. La ville est en pleine mutation avec la création d’un centre piétonnier et les travaux sont encore nombreux. Il n’est donc pas toujours facile de s’y retrouver.

A côté de la maison où est né Hans Christian Andersen, un musée a ouvert ses portes le week-end où j’étais à Odense. Un pur hasard mais une belle occasion de découvrir le musée à prix réduit car les salles d’expositions n’étaient pas encore finalisées. Le billet d’entrée du musée donne accès aux autres lieux en lien avec l’écrivain le plus connu du Danemark dont une autre maison où il a grandi.

Jour 9: Forest Tower – Mons Klint

Avant dernier jour de voyage, j’ai commencé la journée par la Forest Tower qui est située dans un Camp Adventure à 1h30 d’Odense. J’ai découvert le spot en faisant des recherches sur Instagram et cela m’a donné envie de tenter l’expérience. Et quelle expérience.

Tout d’abord un sentier balisé à travers les bois vous amène au pied de la tour. Lentement, l’ascension commence. On ne sent pas trop qu’on monte mais très vite, on prend de la hauteur jusqu’à atteindre la canopée puis la dépasser. Et c’est là que ça se complique pour les personnes, qui comme moi, ont le vertige. J’ai pensé plusieurs fois faire demi-tour mais finalement je suis satisfaite d’avoir atteint le sommet où la vue est magnifique.

Après ses émotions, j’ai mis le cap sur les falaises à la craie de Mons Klint. Une autre des attractions touristiques du Danemark. Pour rejoindre les falaises, un nombre incalculable de marches qu’il est facile de descendre… et qu’on maudit au moment de les remonter. Le site est bien fait. Il y a de nombreux bancs qui sont aménagés pour ceux qui ont besoin de reprendre leur souffle.

Jour 10: Koge-Copenhague

Sur le chemin du retour vers Copenhague pour prendre l’avion, j’ai fait un rapide arrêt à Koge. C’est une jolie petite ville pour un crochet si vous passez par là. Sa place, Torvet, est la plus grande place du pays.

Laisser un commentaire