Les curiosités à découvrir à Porto lors d’un city-trip

Porto n’est pas une ville où j’ai eu le « coup de foudre » au premier regard mais après quelques jours, j’ai finalement apprécié cette ville du Portugal. Je vous présente ici quelques-unes des curiosités à voir à Porto et que j’ai eu l’occasion d’expérimenter par moi-même. Autant vous prévenir, comme Lisbonne, Porto est une ville où cela monte et descend en permanence. Et comme de nombreuses villes, c’est en vous promenant que vous apprenez à découvrir la ville et ses curiosités. A vos baskets.

Ponte Dom Luiz

C’est le symbole de la ville de Porto. Le pont Dom Luiz, même s’il peut faire penser à la tour Eiffel, n’est pas une création de Gustave Eiffel. C’est à son collaborateur allemand Théophile Seyrig qu’on doit l’édification du pont Dom Luiz. Ce pont peut être traversé à deux niveaux.

En bas, au même niveau que les voitures, vous pouvez traverser le pont depuis les quais. A l’étage, au même niveau que le métro, il est également possible de traverser le pont à pied avec une vue plongeante sur les quais. Entre les deux niveaux, un funiculaire est présent du côté de porto pour vous emmener au sommet du pont.

De l’autre côté du pont, à Vila Nova de Gaia, vous avez une très belle vue sur Porto, surtout au coucher du soleil. La Golden hour rend la vue encore plus belle. Un spot à retenir pour vos photos.

Sé et Paço Episcopal

Dans ce coin de Porto, vous allez retrouver plusieurs monuments de la ville dont une cathédrale d’origine romane ainsi qu’un très joli cloître. Vous avez également une belle vue sur la ville. De là, vous pouvez descendre jusqu’au quai par le quartier Ribeira. Ce sont une séries de petites ruelles.

Cais da Ribeira

Côté Porto, les quais constituent en une belle balade où défilent les terrasses des restaurants et des bars.

Cais de Gaia/ Visite de cave de Porto

De l’autre côté du Pont, vous êtes à Gaia. C’est là que vous pouvez retrouver les principales caves de Porto. Elles organisent des visites guidées ainsi que des dégustations.

Lors de mon séjour, j’ai eu l’occasion de visiter les caves de Calem, une marque très répandue au Portugal. La visite, en français, était très instructive. J’ai ainsi appris qu’il existait différents types de Porto ainsi que du Porto blanc. Chez nous, le Porto est surtout vu comme un apéritif. A Porto, il s’agit d’un vin qui peut vous accompagner sur l’ensemble de votre repas en fonction du type de Porto. La visite commence par un espace musée avant de poursuivre dans les caves. La visite se termine par une dégustation de trois Porto différents.

Livraria Lello

Vous ne pouvez pas louper cette prestigieuse librairie datant de 1881 puisqu’il y a toujours une longue file pour y entrer. La raison ? L’escalier a inspiré J.K. Rowling pour celui de Poudlard dans Harry Potter. L’entrée est payante mais remboursée si vous achetez un livre.

Igreja e torre dos clerigos

Cette tour est la référence du baroque à Porto. A son sommet, vous avez une vue sur Porto mais j’avoue que je n’y suis pas montée. A 76 mètre de  hauteur, c’est le plus haut clocher du Portugal.

Igrejas Dos Carmelitas e Do Carmo

Vous reconnaitrez ces deux églises baroques de loin avec leur paroi d’azulejos, une faïence très répandue à Porto puisque vous en avez sur presque tous les monuments importants/historiques de la ville.

Jardim do Palacio de Cristal

Ce jardin est connu pour ses nombreux paons en liberté. Au-delà de cette curiosité, il s’agit d’un parc où il est agréable d’y faire une pause sur un banc mais sans plus.

Rua de Santa Catarina

La rua de Santa Catarina est la rue commerçante de Porto où vous pouvez retrouver toutes les chaînes internationales de vêtements. Mais pas seulement. Vous pouvez également découvrir la Capela Das Almas de Santa Catarina et ses 15.947 azulejos bleus. Et aller boire un cafe au Majestic Café, le plus connu de la ville.

Front de mer

Pour vous rendre au front de mer où se jette le Douro dans l’océan atlantique, il suffit de prendre le tram ancien numéro 1. Il longe le Douro et s’arrête une fois que vous êtes arrivé à la côte. A partir de ce moment-là, il est très agréable de se promener le long de la digue et de respirer à pleins poumons l’air iodé. Le ticket se prend auprès du conducteur en montant dans le tram. Il y a deux trams par heure.

Laisser un commentaire