Un road-trip de deux semaines à travers la Bretagne

La Bretagne est une région de France que je connais bien. Enfant, j’y ai passé tous mes étés. J’ai des cousins qui habitent en Bretagne et mes parents étaient tombés amoureux de cette région. De ce fait, les vacances en famille avaient toujours lieu en Bretagne et plus particulièrement dans le Finistère Nord près de Morlaix. Souhaitant découvrir ou redécouvrir certains lieux avec mes yeux d’adultes, je suis partie pendant deux semaines pour un road-trip sur les routes de la Bretagne.

Jour 1 : Saint-Malo

Le road-trip a débuté à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine. Cette ville est très touristique. Je l’apprécie principalement pour les remparts de la ville intra-muros qui permettent de faire le tour (2km)  du centre historique de Saint-Malo. Un centre où il est agréable de se promener dans les différentes ruelles animées par les commerces et les nombreux établissements.

La veille lors de mon arrivée en Bretagne, j’avais voulu passer par Cancale mais la pluie a vite douché mes envies de flâner.

Ce jour-là le soleil était au rendez-vous, j’ai donc mis le cap sur la pointe du Grouin qui permet d’avoir un beau panorama. L’accès à la Pointe du Grouin est très facile. Un petit parking est situé à proximité et un sentier permet de rejoindre la Pointe en moins de 10 minutes.

Jour 2 : Jusqu’à Saint-Brieuc en passant par Dinan

La météo n’est pas avec moi…(comme un peu près tout le séjour). Cap sur Dinan  dans les côtes d’Armor, pour une visite de son château et une petite balade dans le Vieux Dinan.

Je prends ensuite la route vers le Cap Fréhel. En chemin, j’apprends que l’hôtel que j’avais réservé pour le soir même a eu un dégât des eaux dans la chambre que je devais occuper. Et l’hôtel est complet. Heureusement, ils me proposent rapidement de trouver un autre hôtel à proximité.

Petite balade autour du phare du Cap Fréhel. Info pratique, le parking est payant et il y a des contrôles régulièrement. Un sentier permet de rejoindre par la côte le Fort de Latte mais les guides prévoient deux heures pour faire l’aller-retour. Ayant pris du retard sur le planning et n’étant pas certaine d’avoir un hôtel pour le soir même, j’ai zappé la randonnée mais elle avait l’air vraiment top.

J’arrive en fin de journée à Saint-Brieuc. Une ville qui ne m’a pas particulièrement séduite, je dois l’avouer.

Jour 3 : Île de Brehat

La légende raconte qu’il fait toujours beau sur l’île de Bréhat. Un micro-climat permet à l’île d’être surnommer l’île aux fleurs. Et je dois avouer qu’en je n’ai jamais connu la pluie à Bréhat. C’est une petite île au large de Paimpol. Des vedettes font la liaison toute la journée entre l’île et le continent.

Sur l’île, pas de voiture. C’est à pied ou à vélo que vous circulez. En sortant du bateau, j’ai suivi le mouvement et j’ai remonté le chemin vers le petit bourg. C’est là que vous avez quelques commerces et établissements pour faire des provisions. Ensuite, j’ai pris le cap du phare Paon au Nord de l’île de Bréhat. Du port jusqu’au phare, vous pouvez compter 7km aller-retour. Sur Bréhat, il n’est pas rare de voir des palmiers côtoyer les hortensias.

Jour 4 et jour 5 : Repos dans la baie de Morlaix

Je suis restée dans la région de Plougasnou près de Morlaix. C’était l’occasion pour moi de voir ma famille qui habite dans le coin. Le temps était assez pourri. J’en ai profité pour recharger les batteries car j’en avais bien besoin après les premiers mois de l’année intenses au boulot et avec la pandémie qui fout un coup au moral de tout le monde.

Chaque fois que je retourne dans ce coin, j’ai un rituelle. Je passe devant les différentes maisons de vacances qu’on a loué avec mes parents quand j’étais enfant et adolescente. Une sorte de pélérinage.

Si vous passez dans le coin, je peux vous conseiller le Diben, le sentier côtier entre St-Samson et Téréneze, Morlaix, l’île de Batz, Loquirec,…

Jour 6 : Pays des Abers

Découverte pour moi avec le pays des Aber et notamment l’Aber Wrac’h et l’Aber Benoit. Minute intello! Un Aber désigne la partie d’un fleuve côtier soumis aux marées.

Je n’avais pas de programme précis. J’ai mis le cap sur Kastell Ac’h d’où il est possible d’avoir une vue sur le phare de l’île Vierge. De là, j’ai suivi la route touristique. Je me suis aidée de l’application maps.me. C’est une application très pratique qui peut être utilisé sans connexion à internet. Il suffit de télécharger gratuitement la carte nécessaire au préalable. L’application indique les différents points de vue par des jumelles ainsi que les parkings, les établissements et vous pouvez l’utiliser comme un GPS.

Je me suis donc rendue dans les différents points de vue indiquée par l’application. `

En fin de journée, afin de réussir le Défi Lonely de Lonely Planet, j’ai fait un petit détour par le phare de la Pointe Saint-Mathieu. Un site touristique qui vaut le détour avec le phare, l’abbaye et un très joli sentier côtier.

Jour 7 : Domaine de Trévarez

Au départ, j’avais prévu de visiter la ville de Brest au matin. Mais je dois dire que cette ville ne m’a pas du tout donné envie de m’y arrêter. J’ai donc mis le cap sur les terres et Saint-Goazec où la source Isabelle se trouve. C’est pour le clin d’œil car la source porte le même nom que moi.

J’ai ensuite visité le domaine de Trévarez et son château. Le site est vraiment sympa et permet de belles promenades en famille. Ce jour-là, le temps était bouché. Il a plu toute la journée.

Jour 8 et jour 9 : Presqu’île de Crozon

L’endroit est magnifique mais il a fallu passer entre les gouttes. C’était l’occasion de faire quelques petites randonnées, de me reposer, de faire aussi des lessives. Pour l’occasion, j’avais pris un AirBnb très sympa donc je vous reparle dans un autre article.

Crozon et Morgat méritent le détour. Il y a souvent un petit marché sur les places principales de ces deux communes. Et la presque île est surtout l’occasion de faire des randonnées le long de la côté et de prendre en photo cette eau turquoise.

Jour 8 La pointe du Raz

C’est avec un soleil radieux que je me suis rendue à la pointe du Raz. Le bout du bout de la Bretagne. Le site est bien aménagé avec un très grand parking et quelques établissements pour se rafraichir ou se restaurer.

Deux chemins vous mènent jusqu’à la Pointe du Raz. Soit vous allez tout droit par les terres jusqu’à la Pointe du Raz. Le chemin est le plus court mais le moins joli. Soit, vous longez la côte. C’est un peu plus long mais c’est magnifique et cela vous permet de découvrir progressivement la Pointe du Raz. La promenade est accessible à tous car le chemin est bien balisé.

Jour 9 Quimper et Pont Aven

Au départ, j’avais prévu de visiter l’archipel des Glénan. Mais comme, vous l’aurez compris, la météo n’était pas avec moi lors de ce road-trip. J’ai donc mis le cap sur Quimper où j’ai visité la faïencerie de Quimper. Une visite d’un peu moins d’une heure qui est très instructive. La visite se passe dans les ateliers où les employés sont en train de travailler. On découvre ainsi toutes les étapes de fabrication de la création du moule jusqu’à la peinture à la main des différents objets.

J’ai ensuite mis le cap sur Pont Aven, la ville des artistes peintres et de Gauguin. Pont Aven a vraiment beaucoup de charme. Il est plaisant de s’y promener et c’est une petite ville très photogénique.

J’ai ensuite fini la journée par une petite balade jusqu’à la plage de Tahiti qui se trouvait à 500 mètres de mon hôtel, Ar Men Du.

Jour 10 Vannes

Après avoir changé mes plans à cause de la météo, c’est finalement sous le soleil que j’ai visité la jolie ville de Vannes où j’ai particulièrement apprécié la vieille ville avec les maisons en colombage et le parc autour des remparts. Par contre, il n’est pas simple de trouver une place pour stationner. Le centre ville est principalement piétonnier. Et les parkings étaient quasi tous complet.

Jour 11 Presqu’île de Quiberon

J’ai découvert la presqu’île de Quiberon par sa côte sauvage depuis Portivy. La route longe les falaises et les plages. Un sentier côtier accessible uniquement aux piétons et aux cyclistes permet d’être encore plus proche de ce paysage magnifique.

De nombreux parkings sont disposés tout au long de la route ce qui permet de ne pas devoir faire toute la randonnée à pied mais de pouvoir découvrir certains points de vue facilement. Pour ma part, j’ai fait une bonne partie à pied avant de rebrousser chemin et de découvrir quelques points de vue en y allant en voiture.

Jour 12 Rennes

J’ai terminé ce road-trip de Bretagne par la découverte de Rennes, la capitale historique et administrative de la Bretagne. Place des Lices, place du Parlement ou encore place la mairie, sont des lieux à découvrir dans cette ville. Je me suis laissé porter par mes envies en passant d’une ruelle à l’autre pour découvrir cette ville. C’est souvent d’ailleurs le meilleur moyen de découvrir un endroit en se laissant porter par son instinct.

Laisser un commentaire