Cinque Terre en pratique

Comment y aller ?

Plusieurs options sont possibles. Pendant un moment, j’ai envisagé d’aller en voiture. Mais, sur place, il est assez difficile d’accéder aux villages en voiture. Ceux-ci sont 100% piétons. Et les parkings à l’extérieur des villages offrent peu de places de stationnement. J’ai donc opté pour l’avion. Avec Ryanair, il y avait un vol depuis Charleroi jusqu’à Pise à moins de 40 euros l’aller-retour.

Ce choix a permis de passer quelques heures à Pise et d’en profiter pour faire « LA » photo touristique avec la fameuse Tour de Pise.

Quelle période ?

La meilleure période est avril-mai ou septembre-octobre. Pendant les mois d’été, il y a énormément de touristes et il fait également très chaud. Au printemps ou à l’automne, le nombre de touristes est moindre et les températures sont plus clémentes. De plus, avec le Covid-19, les villages étaient presque sans touristes fin septembre 2020.

Où loger ?

Plusieurs options s’offrent à vous. Avant mon départ, j’ai lu que de nombreuses personnes logeaient à Levanto ou à La Spezia qui sont les deux « villes » de part et d’autre du parc naturel des Cinque Terre. Mais j’ai finalement opté pour un petit hôtel dans le village de Monterosso. Il était facilement accessible depuis la gare et cela m’a permis de rester dans les Cinque Terre pendant les cinq jours.

Sur place :

Pour voyager d’un village à l’autre, deux options s’offrent principalement à vous.

>Soit le train. Il faut compter moins de 20 minutes pour relier les deux extrêmes. En journée, il y a, environ, trois trains par heure. Par contre, en soirée, il n’en a plus qu’un seul par heure. Restez donc attentifs aux horaires. Mais, c’est le moyen, le plus simple.

> Soit par les chemins de randonnées. Mais je vous conseille de vous renseigner avant votre départ. Plusieurs sentiers sont fermés au public depuis plusieurs années. Et chaque sentier présente une difficulté différente. De plus, ils sont également payants.

Bon à savoir. Il existe des cartes qui combinent le train et les chemins de randonnées pour 1, 2 ou 3 jours. Cela permet de prendre autant de fois le train que vous le souhaitez ainsi que d’avoir accès à l’ensemble des chemins de randonnées. C’est un bon plan si vous souhaitez visiter plusieurs villages par jour et faire de la rando.

Enfin, il est également possible de prendre une sorte de « ferry » pour rejoindre les villages de Monterosso, Vernazza, Manarola et Riomaggiore en bateau. Une façon de voir les Cinque Terre depuis la mer.

Visa : L’Italie fait partie de l’Union Européenne. La carte d’identité suffit pour les ressortissants européens.

Monnaie : C’est l’Euro

Mode de paiement : La carte est acceptée dans l’ensemble des établissements. Par contre pour les magasins de souvenirs ou les marchands de glace, ils imposent un montant minimum pour pouvoir payer par carte.

Internet : Comme c’est un pays européen, vous disposez du roaming qui permet d’utiliser votre abonnement belge dans les mêmes conditions qu’en Belgique. Pratique. 

Électricité : C’est la même chose qu’en Belgique.

Sécurité : Aucun problème. Vous vous sentez en sécurité dans l’ensemble des villages, de jour comme de nuit.

Retrouvez mes autres articles sur les Cinque Terre avec les villages à découvrir et les conseils d’ami.

Laisser un commentaire