Une journée sur l’île de Gozo

Lors d’un séjour d’une semaine à Malte, j’ai eu l’occasion de passer une journée et une nuit sur l’île de Gozo. C’est une petite île de 30.000 habitants voisine à celle de Malte. Il est possible de la rejoindre en empruntant le ferry depuis Cirkewwa sur Malte jusqu’à Mgarr sur Gozo.

Bien plus petite que sa grande sœur Malte, Gozo est également une île plus sauvage et où, pour ma part, les paysages sont encore plus beaux.

Afin d’optimiser le temps passé sur l’île et pour ne rien rater, j’ai suivi l’itinéraire proposé par le guide Lonely Planet sur Malte et Gozo. L’itinéraire de 20km nous a fait passer par les principaux points d’intérêts au Nord de l’île.

A la sortie du ferry, j’ai pris la direction de Nadur, la deuxième ville de Gozo après Victoria, le chef lieux de l’île. Si Nadur est indiquée comme ville, il s’agit surtout d’un village avec une petite place sympathique.

Nous avons ensuite fait un arrêt à la plage de Ramla Bay. Une magnifique plage de sable jaune où il est possible de se baigner mais aussi de luncher avec des plats simples mais très bons.

La route nous a ensuite emmenés à la grotte de Calypso qui domine totalement la baie et est un très chouette spot pour apprécier la vue.

En longeant ensuite la côte depuis Marsalforn jusqu’à la gorge et la petite crique de Wied il-Ghasri, nous avons eu l’occasion d’apprécier les paysages offerts par les magnifiques marais salants.

En rentrant dans les terres via Zebbug pour rejoindre Dwejra, vous verrez se détacher au milieu du paysage la basilique de Ta’Pinu. Complètement isolée, la basilique semble immense. A noter que pour visiter la basilique de Ta’Pinu, comme pour les autres églises de Malte et Gozo, vous ne pouvez pas avoir les épaules dénudées ou les jambes dénudées au-dessus du genou. Par contre, ils ont l’habitude des touristes et ils distribuent le nécessaire pour vous couvrir.

Enfin, le périple nous a conduit à Dwejra où il y a quelques années, on pouvait encore voir la fenêtre d’azur. Une arche sculptée dans les falaises par la nature. Malheureusement, une tempête l’a emportée. Le lieu reste malgré tout prisé des touristes ainsi que des fans de Game of thrones.

Enfin, nous avons rejoint Victoria (Rabat) pour la nuit. Malheureusement, nous avons perdu beaucoup de temps en chemin avec les différents arrêts. Nous n’avons donc pas pu visiter les fortifications qui entourent la ville.

Le lendemain matin, nous sommes parties tôt afin de rejoindre l’île de Comino depuis Malte. Une petite île qui n’est pas habitée mais qui propose un décor magnifique et un lieu de baignade très prisé en été. Comme c’était notre dernier jour, nous étions pressées par le temps avant de rejoindre l’aéroport. Notre erreur était de croire que depuis Gozo, il était facile de rejoindre Comino. Or la liaison la plus rapide et la plus fréquente pour Comino, se fait au départ de Cirkewwa à Malte.

Mais si c’était à refaire, j’aurai consacré deux jours complets à Gozo et une journée complète à Comino afin de vraiment apprécier les lieux, la nature et les différents paysages.

Retrouvez mes autres articles sur Malte avec les immanquables de Malte, les murailles de Malte, les infos pratiques et les conseils d’ami.

Laisser un commentaire