Lignes Victoria, la grande muraille de Malte

Voici une petite anecdote sur mon séjour à Malte. Je cherchais des spots sympas à visiter. Et je suis tombée sur des photos des Lignes Victoria. Vu leurs tailles, je me suis dit que cela allait être simple à trouver… Mais en fait pas du tout.

A Malte, il y a très très peu d’indications sur la route. J’ai fait une première tentative en voulant emprunter la section du Fort Mosta. Sur les sites, il était indiqué que c’était la section la plus accessible pour se promener… Sauf que je ne l’ai jamais trouvé. On a bien tourné en rond pendant une heure pour tenter de trouver le point de départ… Sans succès.

C’est là que je me suis dit que c’était dommage que Malte ne mette pas plus en valeur son patrimoine. Je ne dis pas que l’île doit devenir une usine à touristes et perdre de son authenticité. Mais quelques panneaux sur la route pour indiquer les lieux touristiques ne seraient pas de refus. Pensez donc à bien prendre un GPS et à vérifier les localisations avant de vous rendre quelques parts.

Après avoir abandonné la section du Fort Mosta, j’ai lu qu’une section des Lignes Victoria passait à côté d’une petite chapelle baptisée Our Lady of Itria Chapel. Elle était indiquée sur Google Maps. J’ai donc tenté ma chance… Et autant vous prévenir, pour y arriver, vous passer sur une petite route hyper étroite avec des rochers de part et d’autre. A un moment donné, nous avons croisé une autre voiture dans une portion hyper étroite. J’ai bien cru que je n’allais pas rendre la voiture de location intacte et j’ai eu chaud aux fesses. Finalement, après quelques sueurs froides, on est arrivé à la chapelle. Les Lignes Victoria commençaient quelques mètres plus loin. Et la vue vaut tous les efforts fournis pour y arriver.

Retrouvez mes autres articles sur Malte avec les immanquables de Malte, une journée à Gozo, les infos pratiques et les conseils d’ami.

Laisser un commentaire