Australie en pratique

Comment y aller ?

En avion. L’Australie étant à l’autre bout du monde, il n’existe aucun vol direct. Il faut donc faire au minium une escale. Afin de faire face au mieux au jetlag, je vous conseille de trouver un vol qui arrive le soir en Australie afin de pouvoir aller directement dormir en arrivant. J’ai déjà été en Australie via Thai Airways, Emirates, Qatar Airways ou encore Etihad Airways. Je n’ai jamais eu de problème avec ces compagnies.

Quelle période ?

J’ai envie de dire entre novembre et mars. C’est l’été à ce moment-là en Australie. Mais il peut y faire très chaud, voir trop chaud à certains endroits du pays. C’est pourquoi j’aurais tendance à vous conseiller avril-mai ou septembre-octobre. L’équivalent de l’automne et du printemps. Sauf pour la Tasmanie où là, je vous conseille d’aller en été entre novembre et mars. La Tasmanie étant beaucoup plus au Sud, les températures ne sont pas aussi élevés que dans le reste du pays.

Visa : Comme touriste, il faut un visa et un passeport avec une validité minimale de six mois au moment de la demande, du départ et pendant le séjour. La demande de visa se fait facilement en ligne. En quelques heures, vous recevez une réponse par e-mail. L’eVisitor est valable pendant un an.

Monnaie : Dollar australien.

Mode de paiement : La carte Visa ou MasterCard est accepté pratiquement partout dans les grandes villes. Par sécurité, c’est toujours bien d’avoir un peu de cash.

Internet : De nombreux espaces publics disposent de Wifi gratuit. Mais pour plus de facilité, j’ai opté pour une carte Sim australienne. J’ai pris chez Vodafone par facilité mais plusieurs opérateurs proposent des cartes Sim pour la durée de votre voyage avec des forfaits Appels, SMS et Data. Si vous prévoyez de ne rester que quelques semaines, cette option est tout de même pratique. Petite astuce. J’ai pris un ancien téléphone pour installer la nouvelle carte sim et ensuite j’ai appliqué un partage de connexion avec mon téléphone belge. De ce fait, je conservais aussi ma carte Sim belge pour rester connecté à mes applications favorites.

Électricité : Ce sont des prises différentes qu’en Belgique.  Il s’agit de deux fiches plates un peu de travers. Un adaptateur est donc nécessaire.

Conduite : En Australie, on conduit à gauche. C’était un peu un stress pour moi car je n’avais pas gardé un bon souvenir de mon expérience à Malte. Mais finalement, ce fut très simple. Je n’ai conduit qu’en Tasmanie et cela m’a paru assez simple. Les routes sont larges.

Sécurité : A aucun moment, je ne me suis sentie en insécurité. Comme dans toutes les villes, il est bien de faire attention à ses affaires, à ne pas laisser la voiture ouverte ou des choses de valeur à la vue de tous.

Road-Trip : L’Australie est un pays dont la superficie est aussi grande que l’Europe. Si vous souhaitez vous rendre en Australie, soit vous prenez le temps (plusieurs mois) pour faire le tour en van ou en voiture. Soit vous vous concentrez sur l’essentiel et dans ce cas-là, vous serez amené à prendre plusieurs avions pour rejoindre les différentes villes. Mais je vous rassure, en Australie, on prend l’avion comme nous prenons le train en Belgique.

Retrouvez mes autres articles sur l’Australie avec la découverte de la Tasmanie, de Melbourne et de Sydney ainsi que mes bonnes adresses.

Laisser un commentaire