Les curiosités de Marrakech

En mars 2019, j’ai eu l’occasion de passer quelques jours à Marrekech, la ville la plus touristique du Maroc.

A cette occasion, j’ai eu la chance de loger dans un Riad en plein cœur de la Medina à seulement 2 minutes à pied de la place Jemaa el-Fna, la place principale de Marrakech. Une place qui grouille de monde de jour comme de nuit. La place héberge un marché. Des charmeurs de serpents assurent le spectacle. Tout autour, il y a de nombreux restaurants où il est possible de goûter un couscous ou un tajine. Autant le dire tout de suite, comme touriste, vous êtes repéré dès que vous posez le pied sur la place et vous êtes la bonne cible pour vous vendre tout et n’importe quoi. Si au début, cela n’est pas dérangeant, après quelques jours, on aimerait pouvoir traverser la place, qui est le point de départ pour de nombreuses activités, sans être importuné tous les deux mètres.

En 2001, l’Unesco a classé la place Jemaa el-Fna comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Cette place est également à l’entrée des souks où il est possible d’acheter n’importe quel souvenir du Maroc. Les souks, vous allez vous y perdre. Mais, c’est ça qui fait le charme de l’endroit.

A côté de la place Jemaa el-Fna, la mosquée Koutoubia est érigée. C’est un des symboles de la ville. Le minaret a servi d’exemple pour la construction de la Giralda à Séville et de la tour Hassan de Rabat. Pour rappel, les mosquées sont interdites aux non-musulmans au Maroc.

Nous avons également visité le palais de la Bahia. Ce palais présente une multitude de patios et de bassins, tous plus beaux les uns que les autres. Ce palais fut construit à la fin du 19e siècle par le grand vizir Ba Ahmed ben-Moussa. Ce palais a été construit pour ses épouses, ses concubines et ses nombreux enfants.

L’entrée des tombeaux saadiens est juste à côté de la mosquée de la Kasbah. Comme déjà écris plus haut, les non-musulmans n’ont pas accès aux mosquées. Par contre, il est possible de visiter le jardin où se trouvent les mausolées des souverains saadiens.

J’ai particulièrement apprécié le palais El-Badi où presque l’ensemble de la visite est en extérieur. Le lieu se démarque donc des autres endroits que nous avons visité à Marrakech. S’il la visite se fait en extérieur, c’est parce que le palais a été démantelé au 17e siècle. Il ne reste donc que les murs extérieurs.

En dehors du centre touristique de Marrakech, une des attractions de Marrakech est le Jardin Majorelle. Je vous conseiller d’y aller tôt pour éviter les files. Arrivée en milieu de matinée, j’ai facilement fait une heure de file. Le jardin Majorelle est célèbre car il a été racheté en 1980 par le couturier Yves Saint-Laurent et son compagnon Pierre Bergé.  Il y a, d’ailleurs, le musée d’Yves Saint-Laurent à côté du jardin Majorelle. Un ticket groupé existe. Par contre, à moins d’être vraiment fan du couturier, la visite du musée d’Yves Saint-Laurent est un peu décevante. En gros, il y a une pièce avec ses plus belles créations, une salle avec un écran géant qui projette un film de 15 minutes et c’est tout. Petite astuce. Il n’y a pas de file au musée d’Yves Saint-Laurent. Si vous prenez le ticket groupé à l’entrée du musée, vous pouvez rentrer plus rapidement dans le jardin Majorelle.

Le dernier jour, une dernière promenade dans la Medina de Marrakech, nous, a amené, un peu par hasard, au musée national du tissage et du tapis. Je dois avouer que je n’ai pas été passionné par les tapis. Par contre, j’ai adoré le patio qui est magnifiquement agencé et qui donne envie d’y rester la journée.

Retrouvez mes autres articles sur Marrakech avec une journée aux cascades d’Ouzoud, les infos pratiques et les conseils d’ami.

Laisser un commentaire