Initiation à la culture Maori à Rotorua en Nouvelle-Zélande

Lors de mon road-trip en Nouvelle-Zélande en janvier 2020, je suis passée par Rotorua et j’ai eu l’occasion de visiter un village Maori. Il s’agit d’une activité touristique assez répandue dans la région. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la culture Maori. Mais je vous préviens tout de suite, il s’agit d’une activité très touristique et un peu organisé comme un parc d’attractions. Cela ne m’a pas dérangé mais autant le savoir avant de réserver.

J’étais passé via le site Viator pour réserver l’activité dans le Tamaki Maori Village. Et c’était très bien organisé. Un mini-bus est venu me chercher à l’hôtel afin de m’emmener au point de rassemblement dans le centre de Rotorua où nous avons pu visionner un film sur la culture Maori. Les Maoris sont des populations polynésiennes autochtones de Nouvelle-Zélande. Ils représentent aujourd’hui 17% de la population néo-zélandaise.

Après le visionnage du film, on est réparti par groupe et nous prenons tous la direction de bus qui vont nous amener dans le village. Pendant le trajet, le chauffeur nous apprend quelques mots en Maori comme le fameux Kia Ora qui veut dire bonjour. Ce mot est d’ailleurs couramment utilisé en Nouvelle-Zélande. On est ensuite amené à désigner un chef de « tribu » pour la cérémonie de bienvenue.

Arrivée au village, nous assistons à une cérémonie de bienvenue avec notamment le célèbre haka. Il s’agit d’une danse chantée, un rituel pratiqué par les Maoris lors de protestation ou de cérémonies. Ensuite, chaque groupe suit son chef de « tribu » et nous passons d’atelier en atelier. On nous explique la confection des paniers, des tatouages, on participe à un jeu, on apprend à chanter un chant traditionnel ou à faire le célèbre haka. A noter que le haka n’est pratiqué que par les hommes dans la culturel Maori.

Ensuite, nous apprenons comme est cuisiné le hangi, un plat traditionnel Maori. Il s’agit davantage d’une technique de cuisson. La viande ainsi que les légumes sont emballés dans des tissus humides avant d’être déposé dans une fosse où des pierres volcaniques ont été précédemment déposées. C’est ainsi que le plat est cuit.

Le temps de la cuisson, les Maoris nous proposent un spectacle avec des chants et des danses. Enfin nous nous retrouvons dans une grande salle pour manger le repas qui est présenté sous forme de buffet. Ensuite, retour dans notre bus pour laisser la place à d’autres touristes.

Retrouvez mes autres articles sur la Nouvelle-Zélande avec mes découvertes de l’île Nord, d’Auckland, mon coup de coeur pour le parc géothermique de Wai-O-Tapu, mes bonnes adresses en Nouvelle-Zélande et à Auckland ainsi que la Nouvelle-Zélande en pratique.